Coopération spatiale entre la France et l’Afrique du Sud [en]

Rencontre entre le CNES et la SANSA

Paris, le 28 avril 2017,

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales), a rencontré mercredi 25 avril à Paris le nouveau Président de la SANSA (South-African National Space Agency), Valanathan Munsami, en marge de la réunion du CEOS (Comité sur les Satellites d’observation de la Terre). Alors que l’Afrique du Sud aspire à renforcer son activité dans le domaine spatial, la rencontre avait pour objet d’identifier de nouvelles possibilités de coopération entre les deux pays.

JPEG

Alors que l’Afrique du Sud mise de plus en plus sur l’innovation, notamment dans le secteur spatial, afin d’accroître sa croissance annuelle, le Président de la SANSA, Valanathan Munsami, est venu à Paris échanger avec Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, sur son ambition de préparer un programme spatial panafricain. Le comité technique panafricain comporte à ce jour 10 pays africains.

De son côté, l’Afrique du Sud souhaite se spécialiser dans le développement de senseurs, dans les domaines de l’observation de la Terre, du climat, des sciences, de la météorologie, de la télé-épidémiologie et des télécommunications. De nombreuses coopérations sont donc possibles avec le CNES, prêt à approfondir ce partenariat.

Basée sur l’exploitation de la station de contrôle d’Hartebeesthoek, la coopération entre les deux pays touche aussi la coordination avec CLS sur le suivi des animaux sauvages et pourrait s’étoffer dans le domaine de la télé-épidémiologie. En effet, l’Institut pour le contrôle de la malaria de l’Université de Pretoria développe un instrument de prévision de l’évolution des zones infestées et le CNES pourrait participer à des projets d’études, son expertise étant reconnue en la matière. En termes de formation, les échanges pourraient se poursuivre avec le soutien de l’Ambassade de France au French-South African Institue of Technology.

À l’issue de cette rencontre, Jean-Yves Le Gall a déclaré « Je me réjouis de nos échanges fructueux avec les responsables de l’espace de l’Afrique du Sud. Le nouveau Président de la SANSA a de l’ambition pour son pays et pour son continent, ce qui fournit de véritables occasions de consolider nos relations ».

Communiqué de presse du CNES

PNG

publie le 05/05/2017

haut de la page