Escale de la « Jeanne d’Arc » au Cap

Le porte-hélicoptères et l’escadron de formation pour les officiers de marines français « Jeanne d’Arc » ont fait escale au Cap du 12 au 19 mars 2008. La « Jeanne d’Arc » était accompagné de la frégate anti-sous-marin « George Leygues ». Cette escale en Afrique du Sud a été la sixième halte au cours d’une traversée de six mois de l’Atlantique et de l’Océan Indien. La mission principale de la « Jeanne d’Arc » est d’apporter une expérience de terrain au profit des élèves officiers au cours de leur formation de 4 ans.

La promotion 2007-2008 du GEAOM (groupe école d’application des officiers de Marine) se compose de 123 élèves, dont 14 jeunes femmes. Les dix-neuf élèves étrangers présents à bord sont originaires de quinze pays différents : le Royaume-Uni, la Belgique, l’Allemagne, la Grèce, l’Egypte, l’Espagne, le Maroc, le Togo, le Nigéria, le Cameroun, le Congo, l’Afrique du Sud, Madagascar, le Koweït et l’Inde.

JPEG - 159 ko
La « Jeanne d’Arc » au Cap Photographe : Irchad Razaaly
JPEG - 200.8 ko
Photographe : Irchad Razaaly

En 1998 et en 1999, la « Jeanne d’Arc » a participé à des opérations de sauvetage de populations victimes d’inondations en Amérique centrale et au Mozambique, et en 2003-2004, elle a participé à la mission de maintien de la paix en Haiti. Elle a fourni un soutien humanitaire dans la province d’Aceh, en Indonésie, suite au tsunami en 2004.

Le porte-hélicoptères Jeanne d’Arc fut construit par l’Arsenal de Brest de 1959 à 1961. Mis à flot sous le nom provisoire de La Résolue, il reçut le nom de Jeanne d’Arc lors de sa mise en service. Mis sur cale le 7 août 1960, il est lancé le 30 septembre 1961 et mis en service le 16 juillet 1964.

En temps de paix, la mission du navire est de servir de bâtiment école au profit de l’École d’application des officiers de Marine. Il constitue alors, avec la frégate anti-sous-marine Georges Leygues, le groupe école d’application des officiers de Marine (GEAOM).

publie le 12/08/2008

haut de la page