« French day » à l’Université Centrale de Technologie (CUT) – 8 mars 2017 [en]

JPEG

Le mercredi 8 mars 2017 s’est déroulé à l’Université centrale de technologie (Central university of technology, CUT) un « French day », journée visant à la promotion de la coopération France-Afrique du Sud dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Accueillie dans les locaux de l’école d’hôtellerie de cette université de Bloemfontein, la délégation française a pu échanger tout au long de la journée avec le personnel académique, les chercheurs et les étudiants de l’université hôte. Cet événement a été une opportunité unique d’identifier des intérêts communs et des opportunités de coopération pour l’avenir.

JPEG

CUT a présenté quelques-uns de ses unités et centres de recherche : le centre de sécurité alimentaire appliquée et de biotechnologie (CaFSaB), l’unité de recherche informatique sur les sécheresses en Afrique (URIDA), la station technologique de développement de produit (PDTS) et enfin le centre de prototypage rapide et de production (CRPM). Ce dernier, qui a particulièrement impressionné l’auditoire, a fait l’objet d’une visite par la délégation française, qui a pu admirer différentes imprimantes 3D de pointe.

La délégation française a présenté les opérateurs de recherche français présents en Afrique du Sud (CNRS, IRD et CIRAD) et leurs projets, trois centres de formation et de recherche franco-sud-africains (French South African Institute of Technology, French South African Agricultural Institute et French South African Schneider Electric Education Center), les opportunités offertes par les programmes cadres européens Horizon 2020 et Erasmus + ainsi que celles proposées par Campus France et l’Ambassade pour la mobilité étudiante.

JPEG

Le lendemain, jeudi 9 mars, Campus France a eu une session spécifiquement dédiée aux étudiants. Ces derniers ont été informés des modalités de l’enseignement supérieur en France et des opportunités de bourses, notamment celle de l’Ambassade de France en Afrique du Sud. Une session de questions - réponses a suivi, lors de laquelle ils ont appris à identifier les formations qui leur conviennent en France et à préparer une bonne candidature.

Nous espérons une collaboration fructueuse avec CUT et recevoir de nombreuses candidatures pour les bourses de l’ambassade provenant de ses étudiants.

publie le 17/03/2017

haut de la page