Incendie à Notre-Dame de Paris

Un incendie s’est déclaré à Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019 au soir, suscitant l’émoi de toute la nation.

JPEG
Des moyens exceptionnels ont été déployés pour faire face aux flammes, à l’extérieur comme à l’intérieur de la cathédrale. 400 pompiers se sont battus avec sang-froid, courage et dévouement, dans des conditions très difficiles, pour préserver ce qui pouvait l’être, au péril de leur vie. Les avions Canadair n’ont pas été utilisés parce qu’ils étaient techniquement inadaptés pour éteindre ce type d’incendie, le largage d’eau pouvant entraîner l’effondrement de l’intégralité de la structure. Il n’y a pas de décès à déplorer pour le moment, et la structure de la cathédrale, la façade et les deux tours principales sont sauvées. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour déterminer les causes de l’incendie.

Le Président de la République Emmanuel Macron s’est exprimé solennellement pour saluer l’engagement exceptionnel des pompiers et dire ses pensées pour les catholiques, les parisiens et l’ensemble des Français : « Notre-Dame est la cathédrale de tous nos compatriotes, même de ceux qui n’y sont jamais venus ». Il a indiqué que « nous la rebâtirons tous ensemble » et qu’une souscription sera lancée, au plan national et international : « Nous ferons appel aux plus grands talents et nous rebâtirons Notre-Dame ».

Le Président de la République a formulé le souhait que la cathédrale soit reconstruite en 5 ans. Une mission spéciale, chargée de veiller à l’avancement des travaux, sera confiée au général Jean-Louis Georgelin (ancien chef d’Etat-major des Armées) et un concours international d’architecture sera lancé pour reconstruire la flèche.

Comment contribuer à la reconstruction de Notre-Dame ?

Le gouvernement a annoncé la mise en place d’un portail de collecte des dons www.rebatirnotredame.gouv.fr fédérant 4 organismes qui centraliseront les dons en assurant transparence et sécurité des paiements : le Centre des monuments nationaux, la Fondation du Patrimoine, la Fondation de France et la Fondation Notre-Dame.

Un projet de loi sera présenté la semaine prochaine pour donner un cadre légal à la souscription nationale, et préciser les garanties de transparence et de bonne gestion des dons. Un comité présidé par le premier président de la Cour des comptes et les présidents des commissions chargées des finances et de la culture des deux assemblées s’assurera que ces garanties soient bien respectée.

publie le 18/04/2019

haut de la page