L’AFD soutient la ’Facilité d’Etudes et de Préparation de Projets NEPAD’

En 13 septembre 2007 l’Agence française de développement et la Banque Africaine de Développement d’Afrique australe (DBSA) ont renouvelé la ’Facilité d’Etudes et de Préparation de Projets NEPAD’. Cette facilité est destinée à réaliser des études de faisabilité des projets dans quatre domaines prioritaires pour le NEPAD : transport, énergie, communication et assainissement de l’eau.

Ces projets, une fois identifiés, pourraient être co-financés par l’AFD et la DBSA. La priorité est donnée aux projets impliquant un partenariat public-privé avec un impact régional ou continental.

Cette politique a déjà permis de concrétiser un premier dossier avec le projet MOTRACO qui permet le renforcement de l’interconnexion électrique entre l’Afrique du Sud, le Swaziland et le Mozambique, financé à hauteur de €12,5 millions par l’AFD. La taille des 15 financements approuvés par la facilité varie de US$22 000 à US$300 000 USD (plafond maximum autorisé), avec 6 projets d’un montant égal à cette limite maximale.

JPEG - 122.8 ko
Paul Baloyi, PDG de la DBSA, avec Jean-Jacques Moineville, Directeur du département Afrique (AFD) et Denis Pietton, l’Ambassadeur de France en Afrique du Sud. Photographe : Simron Tigerls, DBSA

publie le 23/05/2008

haut de la page