L’AFD soutient le programme haut débit du NEPAD

L’AFD a conclu un accord de soutien au Programme des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) du NEPAD sur les infrastructures haut débit.

L’Agence Française de Développement (AFD) et la Commission E-Afrique du Nepad ont conclu une convention, négociée par la Banque de développement sud-africaine, accordant un soutien financier au Nepad ICT Broadband Infrastructure Programme. Aux termes de cet accord, l’AFD fournira 850 000 Euros à la Commission E-Afrique du Nepad pour soutenir la mise en place d’un réseau haut débit dans les régions nord, centre et ouest africaines. Ce projet veut faire avancer les conclusions et les recommandations de la réunion organisée à Dakar en 2005 par la Commission E-Afrique du Nepad pour la mise en place du programme Infrastructures haut débit des NTIC.

Ce soutien permettra à la Commission de remplir son rôle de coordination, tout en lui permettant de faire face aux problèmes de politique et de réglementation qui entravent les investissements dans les infrastructures NTIC de la région. La Commission E-Afrique du Nepad a pour mission de faciliter le développement des politiques encourageant les investissements dans des partenariats privé-public, ces derniers étant indispensables au développement des infrastructures des NTIC.

JPEG - 117.1 ko
De gauche à droite:Philippe Lecrinier, AFD, Jean Félix-Paganon, Ambassadeur, Henry Chasia, NEPAD e-Africa et Christina Golina, DBSA

Le Dr Henry CHASIA, PDG de la Commission E-Afrique du Nepad, a déclaré : « Nous attendons que le programme, Infrastructures haut débit des NTIC, dans les régions nord, centre et ouest africaines contribue à réaliser l’objectif du Nepad de lier tous les pays africains à un réseau haut débit, mais aussi, au monde entier à travers les câbles sous marins. Ce réseau donnera l’accès à une largeure de bande plus importante, facilitera la connectivité et réduira les coûts. Un plus large accès au haut débit assurera également l’intégration du continent en encourageant des échanges commerciaux, sociaux et culturels entre les pays.

La promotion et l’intégration des infrastructures régionales des NTIC en Afrique reste un des plus importants objectifs du Nepad. La Commission E-Afrique du Nepad est responsable du développement du secteur NTIC sur le continent africain, en développant des politiques et des stratégies NTIC et en initiant des projets. L’AFD est une institution française de financement du développement, relevant de l’aide publique française au développement. En collaborant avec la DBSA, dans le cadre du Nepad, l’AFD a déjà contribué, pour 25 millions de Rands, au financement de projets d’infrastructures régionales. Plus précisément, ce crédit a pour but d’encourager des projets d’infrastructure haut débit au niveau régional en Afrique francophone.

publie le 28/11/2007

haut de la page