L’Afrique du Sud représentée en force au salon VivaTechnology à Paris

L’édition 2018 du salon Vivatechnology, salon international dédié à l’innovation et la transformation digitale lancé en 2016 à Paris, a confirmé son statut de rendez-vous incontournable de l’innovation et du numérique, avec plus de 300 conférenciers, plus de 9 000 start-ups présentes et plus de 125 pays représentés.

L’Afrique du Sud a été particulièrement mise en avant, avec tout d’abord la présence d’un pavillon national au sein de l’espace Afric@Tech, au côté du Rwanda, du Nigeria, du Maroc, de la Tunisie et du Sénégal. La délégation était menée par Rob Davis, Ministre du Commerce et de l’Industrie, entouré de plus de cinquante start-ups dont 13 financées par son ministère. En plus de conférenciers et d’étudiants participant au hackathon, l’Afrique du Sud a été mise à l’honneur par le partenariat clef entre ce salon et la conférence AfricArena du Cap, dont la deuxième édition aura lieu en novembre. Cette présence a été récompensée par la victoire de deux start-ups sud-africaines, Vizibiliti Insight et Sun Exchange, à des challenges d’entreprises.

Afin de promouvoir les opportunités d’investissement en Afrique du Sud, cet évènement a permis au Ministre sud-africain de rencontrer des interlocuteurs de haut-niveau en marge du salon. Sa rencontre avec le Secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjoubi, et sept de ses homologues africains a été l’occasion pour discuter des opportunités que représentent les initiatives portées par le Président de la République Emmanuel Macron. Il s’est entretenu avec Mr Lemoyne, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, et avec Mme Gény Stéphann, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Économie et des Finances, pour échanger sur les prochaines échéances bilatérales pour la fin de l’année 2018 (en particulier un business forum et une probable commission mixte économique début novembre 2018), les enjeux commerciaux bilatéraux et multilatéraux et les défis de l’industrie 4.0. Il est intervenu au MEDEF international devant une vingtaine d’entreprises françaises pour discuter de l’environnement des affaires et des réformes en cours en Afrique du Sud, ainsi que pour promouvoir les investissements étrangers vers son pays.

publie le 29/05/2018

haut de la page