L’Ambassadeur de France inaugure "Africa Remix"

M. Denis Pietton, Ambassadeur de France en Afrique du Sud, a inauguré l’exposition "Africa Remix" le 24 juin 2007.

JPEG - 231.7 ko
"Le chef"de Samuel Rosso est l’une des oeuvres de l’exposition "Africa Remix".

« Africa Remix » est une exposition majeure sur l’art contemporain africain qui propose près de 200 œuvres de 87 artistes d’Afrique et de la diaspora. L’exposition, avec le concours du Ministère des Affaires Etrangères et de l’Ambassade de France en Afrique du Sud, est présentée pour la première fois en Afrique à la Johannesburg Art Gallery du 24 juin au 30 septembre 2007.

« Africa Remix : l’art contemporain d’un continent » est née en 2004 à l’initiative de Simon Njami, écrivain et critique d’art camerounais. L’exposition a déjà été présentée en Europe et au Japon. Simon Njami et Clive Kellner, directeur de la Johannesburg Art Gallery ont été les principaux acteurs de l’organisation de cette exposition.

Pour célébrer l’étape africaine de cette exposition, une version sud-africaine du catalogue comprenant de nouveaux textes rédigés par des artistes africains sera publiée. Clive Kellner, directeur de la Johannesburg Art Gallery décrit l’importance de cette exposition : « Alors que les Sud-africains redécouvrent et redéfinissent leur identité au sein du continent africain, il est essentiel que la culture s’inscrive au cœur de la construction de cette nouvelle nation. Pour façonner notre identité, nous nous devons de participer activement à la définition et à la défense de notre vision de l’Afrique. Cela doit se traduire par une réelle visibilité de l’héritage africain, une plus grande coopération et des échanges. Une exposition de cette envergure, rassemblant des artistes de 25 pays du continent, démontre de façon concrète au public africain la complexité, la diversité et les différents modes d’expression de l’Afrique »

Visiter le site internet officiel de l’exposition.

Lire le discours de l’Ambassadeurlors de la conférence de presse du 28 mai 2007.

publie le 28/11/2007

haut de la page