Lancement de l’Initiative Africaine pour les sciences planétaires et spatiales

Un groupe de chercheurs internationaux vient de publier dans la revue EOS un appel à soutenir " L’initiative africaine pour les sciences planétaires et de l’espace".

Les bénéfices pour la société des sciences planétaires et spatiales son reconnus dans de nombreuses régions du monde. Toutefois, l’Afrique représente moins de 1 % de la production scientifique mondiale en sciences planétaires et spatiales. Ainsi, un cinquième de la population mondiale est exclu de ce domaine de recherche pluridisciplinaire.

C’est pourquoi un groupe de chercheurs internationaux, composé de personnalités scientifiques africaines et non-africaines, publient l’appel à soutenir l’Initiative africaine pour les sciences planétaires et de l’espace. Cet appel est une première étape d’une ambition sur le long-terme, et montre l’existence d’une communauté active de scientifiques désireux de pendre part, au travers de leurs recherches, au développement social, économique et scientifique du continent africain.

Cet appel a déjà approuvé par de nombreuses organisations, parmi lesquelles l’IRD, le CNRS, l’Académie Africaine des Sciences, l’Union Américaine de Géophysique
JPEG
La météorite Hoba, située en Namibie, est la plus grande météorite connue et dont la chute a eu lieu il y a 80 000 ans environ. Credit : Eugen Zibiso, CC BY 2.0

publie le 04/08/2017

haut de la page