Le réseau culturel français en Afrique du Sud [en]

Les relations culturelles entre la France et l’Afrique du Sud sont riches et variées : grâce à l’action du Service culturel de l’ambassade, de l’Institut français d’Afrique du Sud (IFAS) et des 13 Alliances Françaises réparties dans l’ensemble du pays, un important réseau de partenariats s’est noué avec différents festivals, universités, artistes, musées et galeries, ainsi qu’avec le gouvernement et les entreprises.

PNG L’Institut français d’Afrique du Sud (IFAS), crée à Johannesburg en 1995 est composé de l’IFAS-Culture, l’IFAS-Recherche et Dibuka.
L’Institut est un acteur clé sur les scènes artistique, culturelle, littéraire, universitaire sud africaines. L’IFAS s’efforce de faire connaître les artistes français et francophones en Afrique du Sud, de promouvoir les artistes sud africains sur la scène internationale et de soutenir des Résidences d’artistes afin de favoriser la création.

Le service audiovisuel couvre le cinéma, la télévision, la radio et le journalisme. Son objectif est d’initier et développer échanges et relations entre les médias et les professionnels du monde de l’audiovisuel en France et en Afrique Australe.

Instrument de promotion et de diffusion de la langue française et de la culture francophone, l’IFAS travaille en étroite collaboration avec le réseau des Alliances française en Afrique du Sud.

JPEG Les principales Alliances françaises sont basées à Johannesburg, Le Cap, Durban, Pretoria et à Port Elizabeth : elles offrent des cours de français, ainsi que des activités culturelles en relation étroite avec les partenaires publics et privés dans les provinces et les villes.

_
PNG Dibuka est un centre d’information/médiathèque au service de la promotion de la langue française et de la culture francophone. Basé à l’Alliance française de Johannesburg, DIBUKA donne accès à ses abonnés à une vaste collection de CD, DVDs, romans, journaux, magazines, bandes dessinées et livres pour enfants. Dibuka soutient également des Cafés littéraires, ainsi que des festivals de littérature.

publie le 16/05/2017

haut de la page